Isle of Jura Scotch Whisky

La première distillerie officielle, déclarée par Lord Archibald Campbell, sur l’île de Jura date de 1810. Elle était située sur le site actuel où la distillation clandestine était pratiquée depuis plusieurs années dans une installation connue sous le nom de distillerie Small Isles. Plusieurs métayers se relaient à la tête de la distillerie, sans grand succès. En 1876, la société de Glasgow James Fergusson & Sons loue Jura à son nouveau propiétaire, James Campbell, et investit 25 000£. La distillerie est améliorée et une jetée est construite juste devant. Tout va pour le mieux jusqu’en 1908. A la mort du lord local, une bataille juridique fait rage entre le propriétaire et le locataire. La distillerie reste alors fermée et inoccupée jusqu’en 1960 ! A cette date, pour endiguer l’émigration vers le continent des derniers habitants, il est décidé de reconstrure la distillerie. Un célébre architecte, William Delmé-Evans s’attelle à la tache. Le but étant d’être viable économiquement, il est décidé de faire au plus simple avec ce qui existe sur place. Jura réouvre ses portes en 1963.

Pendant longtemps, la seule gloire de l’île de Jura était la visite de George Orwell alors qu’il écrivait son roman culte 1984. C’est aujourd’hui son whisky qui rend ce petit coin d’Écosse populaire.

8 articles

par page

8 articles

par page